Essaimage


La révolution dans la ruche !!

L’essaimage à pour origine essentiellement le niveau de phéromone de la reine dans la ruche.

Deux logiques de déclenchement de l’essaimage ont été mises a jour.

La première est biologique.

La durée de vie d’une reine est d’au maximum 5 ans mais elle va connaitre une baisse de fécondité avant cela et donc une baisse de phéromone. Elle permettra l’élevage d’une nouvelle reine en quittant la ruche avec une partie des abeilles.

La deuxième est physiologique

Manque de place en saison de miellée provoque un arrêt de ponte de la reine ou simplement trop d’abeilles dans la ruche font que les phéromones de la reines ne sont pas suffisamment diffusées. La division naturelle s’organise alors.

Nous parlons ici d’un essaimage primaire.

Les abeilles se gorges de miel pour avoir suffisamment de nourriture pour le temps de construction d’un nouvel habitat, une quinzaine de jours. Le vol de ces milliers d’abeille surchargées est impressionnant.

L’apiculteur doit recueillir cette essaim, le mettre en quarantaine le temps que les abeilles construisent ou remplissent quelques rayons et que la reine recommence à pondre.

Après une quarantaine de jour, une inspection sanitaire déterminera l’état de santé, la fécondité, le caractère de ces abeilles.

Nous savons déjà que la reine a plus de 2ans (les reines d’un an n’essaiment que très rarement), et que sa génétique est essaimeuse ou que la reine est trop vieille…  Donc absolument aucun intérêt pour un apiculteur professionnel qui gère son cheptel et très hasardeux pour les autres.

Et il y a l’essaimage secondaire…

Pour raisons de mauvais temps ou autre, il peut arriver que le départ de la ruche de la reine mère soit retardé et qu’elle cohabite avec une jeune reine vierge. Lors de son départ de la ruche elle provoquera aussi le départ de la jeune reine qui avec beaucoup moins d’abeilles et non fécondées aura peu de chance de survie.

Cet essaim récupéré à temps, pourra avec beaucoup d’attentions de l’apiculteur devenir une ruche de production un an plus tard.

Appelez nous, nous intervenons dans la soirée afin de recueillir le maximum d’abeilles .

Récupérations essaim :  06.25.924.154.

Laisser un message car difficile de répondre sous le voile avec un enfumoir dans la main.

Nous intervenons dans la communauté de communes des Avant Monts pour les communes de Autignac, Cabrerolles, Caussiniojouls, Faugères, Laurens, Magalas, Murviel-lès-Béziers, Pailhès, Pouzolles, Puimisson, Puissalicon , Saint-Geniès-de-Fontedit, Thézan-lès-Béziers.

Hors de ces villages, voici la liste des apiculteurs ou particuliers disponibles pour vous aider.